Aller au contenu

Devenir cycliste

Les avantages du vélo

 

- C’est pratique !

L’incroyable efficacité du vélo offre au cycliste une vitesse de déplacement souvent sous-estimée, notamment en ville.

Le vélo est rapide non seulement car il évite les bouchons, mais aussi parce que le cycliste ne perd pas de temps pour se stationner du fait de son faible encombrement.

Sans compter qu’un cycliste est pleinement maître de son temps et de son trajet : il est possible de calculer précisément son temps de déplacement, quelle que soit la météo, qu’il y ait des embouteillages ou non. Le seul, inconvénient, c’est qu’en cas de retard vous êtes le seul responsable !

 

- C’est pas cher !

Pour les ménages, le vélo est bien évidemment un des moyens de transport les plus économiques après la marche. Utiliser une voiture implique de nombreux frais pour son propriétaire (l’achat de la voiture, carburant, entretien, assurance, stationnement, réparations…). Ce coût est estimé à environ 5000€ par an. Le vélo coûte beaucoup moins cher. Un cycliste du quotidien dépense rarement plus de 500 € par an (et avec ça, il aura la chance de rouler avec le meilleur des vélos amorti sur plusieurs années). La plupart des cyclistes du quotidien dépensent quelques dizaines d’euros par an au maximum

 

 

 

 

 

- C'est bon pour la planète!

Deux-tiers des déplacements en milieu urbain font moins de trois kilomètres et que 60 % des trajets entre un et trois km sont effectués  en voiture!

en France, comme dans de nombreux pays développés, le premier émetteur de ces gaz c'est celui des transports... ce qui fait de la réduction du trafic automobile l'un des grands leviers pour agir sur la réduction de ces émissions. Les objectifs affichés par les politiques publiques depuis une vingtaine d'années en faveur du transfert modal découlent de cette logique. Il s'agit en l'occurrence de transférer une partie des déplacements effectués en voiture particulière vers les transports en commun et les mobilités actives -marche, vélo, rollers, etc. Pour une bonne raison : ces dernières sont les seules qui, mues par l'énergie humaine, ne consomment pas la moindre goutte de carburant et donc n'ont aucun impact négatif sur le climat.

source: www.fub.fr

- C’est bon pour la santé

Le vélo est un excellent remède au mal du siècle : la sédentarité et le manque d’activité physique. Selon l’OMS, moins de 37 % des adultes, 32 % des personnes âgées de plus de 65 ans et moins de 34 % des enfants de moins de 11 ans sont suffisamment actifs. Selon une autre étude de l’OCDE, seulement 6% des filles françaises font suffisamment d’activité physique (au moins une heure par jour). 

Si un médicament existait avec les mêmes effets, il serait qualifié de remède magique.

Sir Liam Donaldson, ancien médecin en chef de l’Angleterre 

Favorisant les fonctions cardiovasculaires et musculosquelettiques, le vélo préserve et renforce les articulations (arthrite, mal de dos…) et réduit grandement les risques de décès précoces

Plus récemment, une étude l’ANSES (Agence Nationale Sécurité Sanitaire Alimentaire) affirmait que l’usage quotidien du vélo permettait de réduire la mortalité précoce de 29 % à 41 %. Le vélo est une véritable assurance vie !

Et le risque d’accident alors ?  Il reste très faible ! Mais même aujourd’hui, les bénéfices liés à une pratique régulière du vélo sont 20 fois supérieurs aux risques.

En allongeant notre espérance de vie en bonne santé, le vélo nous fait gagner un temps précieux et une qualité de vie certaine ! 

Source : bonpote.com/le-velo-est-le-futur-de-nos-mobilites-1-5/

Retour
en haut
de page